Services à intérêt général

 

Hébergement du CDN (Content Delivery Network) :

L’ATI héberge un CDN depuis 2011 qui a évolué depuis sa création pour contenir actuellement des plateformes de Google, Akamai, Facebook, Sourceforge, Fedora, Debian, Ubuntu, Apache et TOR.
 
Le contenu est ainsi plus proche de l’utilisateur final puisqu’il traverse moins de passerelles et moins de liens avant qu’il ne soit livré, ce qui optimise considérablement la qualité de service fournie en améliorant la latence de 40% minimum. L’utilisateur tunisien jouie ainsi d’une expérience Internet meilleure.
 
Le CDN permet de préserver la bande passante internationale et évite l’investissement dans la mise à niveau des équipements qui pèsent en devise.

 

Hébergement des serveurs racine DNS :

L’ATI héberge des serveurs racine DNS pour améliorer la qualité et la rapidité de l’expérience internet des utilisateurs tunisiens.
 
Plus les serveurs DNS sont proches du demandeur de la requête, plus le temps de réponse est rapide, ce qui favorise une qualité d’internet meilleure.
Actuellement, l’ATI héberge des copies des serveurs D, E, L, Afrinic, Ripe et une panoplie de 240 TLD.

 

Hébergement de la plateforme Ripe Anchor :

RIPE Atlas est un réseau de mesure de la qualité des services Internet, il est composé actuellement de plus de 9000 petites sondes actives principalement situées au coté des utilisateurs finaux de l’Internet.
 
Ces sondes indiquent uniquement l’état de disponibilité du réseau (la commande PING) sur lequel elles sont branchées, et ce en indiquant périodiquement leurs états à une plateforme centralisée.
 
Le but de la plateforme Ripe Anchor est de diversifier le menu des mesures en ajoutant Traceroute, DNS, HTTP et SSL; et décentraliser la platforme de référence vers laquelle la mesure est effectuée et ce vers des cibles régionales ou locales qui sont relativement proches de point de vue topologie réseau.
 
La Tunisie est la première à voir mis en place un RIPE Atlas Anchor en Afrique et la 53ème mondiale (sur 150 actuels).

 

Hébergement de la plateforme M-Lab :

M-Lab est un réseau de mesure de la qualité des services Internet, il se consacre à fournir un écosystème ouvert et publiquement vérifiable pour la mesure de la performance globale du réseau.
 
M-lab soutient la recherche scientifique en mettant des serveurs distribués et dotées d’une bonne connectivité au service des chercheurs. Chaque plateforme dispose d’une panoplie d’outils.
 
Des ressources dédiées sont allouées à chaque outil pour permettre des mesures précises. Les outils côté serveur sont sous une licence libre, permettant aux tiers de développer leurs propres programmes de mesure côté client. Les données collectées par ces outils sont publiées dans un domaine public.
 
Le but de M-Lab est de faire progresser la recherche du domaine réseau et fournir à la communauté Internet des informations utiles sur leur connectivité filaire et mobile.
 
En améliorant la transparence Internet, M-Lab aide à soutenir, une Internet saine et innovante.
La Tunisie est la première à voir mis en place en une plateforme de mesure M-Lab.